Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
pensées liquides en ébullition
sur le regard vide du papillon
actes passés ressurgissant,
un jour nous fûmes amants.

mais la vie, passe et repasse
les amants se fuient puis se lassent,
j'eus tant aimer vous chérir
être l'objet de tout vos désirs.

un jour oui, un jour non,
et ce, l'un autant que l'autre
que nous pousse donc a avoir raison?
si ce n'est l'ignorance de la part de l'autre.

m'amie, notre histoire est veines,
ami, je ne puis l'être ô ma reine
je ne puis vous regarder sans amour,
ne puis vous toucher sans frissons en retour.

c'est a tort que je m'éloigne de vous,
car a trop aimer on en devient fou,
j'au tant aimer partager vos heures, vos rires,
voir en vos  yeux la candeur de vos sourires.

mes actes furent, je le sais, maladroits
et je n'ai de solution que ce furieux silence...
moi hors de votre vie c'est une vision d'effroi,
a laquelle je me dois de faire face en guise de penitence.

le coeur divisé devant ce dessein tortueux
c'est gauchement que je me détourne, envieux.
j'eu tant aimer pouvoir, regarder la vie avec vous
trop persuadé que l'amitié n'a pas sa place entre nous.

a contre coeur, a grand efforts
je me dois d'etre, de votre vie en dehors
car je ne puis vous aimer que d'amour
j'eu tant aimer... vous le prouver chaque jours.

comme l'eau sous les ponts
mon encre a couler a votre egard
mais... l'instant, l'an, la vie? ne furent pas les bons.
pour toujours honte d'avoir nui a votre regard.

le temps passera et n'effacera rien sans doute,
flanant sur mon chemin, j'imaginerai votre propre route,
a mes oreilles le chant de l'oraison de notre histoire
qu'a bien vous meniez votre vie sera mon seul espoir.

c'est pour ma propre survie que je fait ce choix
si je reste ainsi, je n'aurai a jamais d'yeux que pour toi
ni haine ni liesse n'ont motivé cette decision
par simple instinct de survie, l'ours... laisse le papillon.
du même auteur...