Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

Partir

 

Un matin on s'éveille dans un monde d'habitude

assis là dans un parc depuis des années sur le même banc

alors dans notre tête on rêve à d'autres latidudes

a ces lointains alizées qui traversent l'infini océan

 

Cependant, on regarde partir les trains pleins de nostalgie

puis on se retrouve seul sur le quai de la gare confondu

avec ce petit frison d'aventure à deux pas du tragique

l'angoisse au ventre d'avoir risqué ce rêve perdu

 

On regarde les avions dans le ciel à travers les nuages

de gros camions multicolores s'éloignent vers les ports

et les cargos à l'horizon resemblent è des mirages

avec le cri d'un goéland dans un soleil couchant rouge et or

 

Jour  àprès jour on construit son rêve de partir

arrive un matin où la valise est faite dans la lumière

des cierges loin des gares comme dernier souvenir

Carte postale:  D'un étrange voyage aux portes d'un  cimetière!

JJB

 

 

 

du même auteur...