Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

 

Tu n'écoutes rien.

Tu ne vois rien.

Tu n'entends rien, que ce doux clapotis au fond de ta gorge.

Tel un esclave, emprisonné à ce lien imperceptible

qui te détruit, au fil des heures,

au fil du temps.

Rien ne pourra arrêter cette folle emprise

qui t'entraine inlassablement vers l'abime,

celui des fous, des violents, des incompris.

Pourrais-je évoquer en toi, un doux souvenir,

un de nos moments magiques pourtant si lointains,

Non, je ne suis plus une fée.

Et je te vois partir dans le néant,

dans cette amnésie, où seulement le doux murmure de l'élixir

t'ouvre la voix de l'oubli... des ténèbres ,

Ou tu t'enfonces inexorablement et à jamais...

 

 

 

 

 

du même auteur...