Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

L’AME POETIQUE

  

Poète qui es-tu ?

Es-tu l’âme ou l’homme, 

Homme qui écrit des poèmes ?

Poèmes qui sont beaux,

Beau comme l’Azur,

Azur qui est bleu,

Bleu comme la mer,

Mer qui reçoit les poètes.

Poète, continues tes œuvres,

Œuvres que je veux lire,

Lire car tu me fait rêver,

Rêver comme le subconscient d’un enfant.

Enfant qui veut suivre ton image,

Image réelle, mais irréelle pour les insensibles.

Insensibles, comme sont certains hommes,

Hommes qui font la guerre pour devenir comme toi,

Toi qui fais des poèmes qui riment et qui disent la vérité,

Vérité qu’on ne veut pas savoir,

Savoir le sens que tu leurs donnes,

Donnes-moi le pouvoir d’écrire des poèmes,

Poèmes que tu réalises avec tant de plaisir.

 

Poète qui es-tu ?

Tu es l’âme et l’homme,

Homme qui rêve,

Rêve d’une vie parfaite ?

Parfaits nous ne le sommes pas,

Pas comme toi qui ne l’es !

Es-tu le seul à pouvoir rêver,

Rêver de quoi ?

Au poète qu’on peut devenir,

Devenir un jour ?

Jour le plus beau,

Beau comme l’est le jour,

Jour que tu nous donneras toi le poète,

Poète que j’aimerais être comme toi, c’est

Etre parfait sans l’être.

L’Etre humain revenu d’un monde poétique,

Poétique, comme ton âme et ton amour le sont.

Est-il sensé de rêver cela ?

Cela peux-tu, toi le poète, nous le dire,

Dire si un jour nous deviendrons poète,

Poète pour la vie et pour l’amour ?

 

Serge Champalle

 

Pour tous les poètes de la terre