Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Après ce cœur qui a voulu s‘arrêter.
Après ce passage à l’hôpital.
Après cette nuit sans sommeil.
J’ai compris et je te dis:

Je baisse les armes,
Je ne peux plus continuer,
D'ignorer ma peine.
Je laisse couler mes larmes.

Je suis vivante et toi mort.
La douleur me rappelle,
Que tu n’es plus.
Que tu es parti.

Et je ne saurais jamais,
Si tu a souhaité me dire adieux,
Si même tu as eu une pensée pour moi.
Si tu m’a gardé dans ton cœur.

Je suis celle qui sans toi,
Ne peut vivre vraiment.
Et ne peut plus
Avancer réellement .

Tu es parti .
Mais notre amour ne pourra vraiment s’éteindre.
Car l'amour ne s'use ,
Et ne meurt jamais véritablement.

Même devant la mort,
Mon cœur ne cessera de battre pour toi.
Tu es parti, me laissant seule devant le désespoir.
J'en ai pleuré toutes les larmes de mon corps.

Tant la souffrance est présente,
Je ne pourrais jamais t’oublier.
Tant la douleur est si vive,
Elle me laisse un souvenir amer de toi.

De l'amour qui a coulé dans nos veines,
J’en garderais le meilleur.
De ce qui nous as unit pendant tant d‘années,
Je n‘en oublierais jamais rien .

Ni les bons, ni les mauvais moments.
Ils seront la, je les garderais.
Bien au fond de moi, au font de mon cœur.
C’était ma vie, notre vie.

Si seulement tu m’avais écouté,
Ne serais ce qu’un instant.
Si seulement tu avais compris,
Ne serais ce qu’une seule fois.


Si seulement tu pouvais revenir,
Je pourrais t‘expliquer.
Ce qui nous a séparés,
Ce qui nous a rongés.………

Adieux

 

 

du même auteur...