Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Quatre semaines déjà, et jamais de me ravir

Cette terre nouvelle ne cesse ! L'inconnu

Pourtant aurait tout pour me faire frémir

Et je m'étonne encore, et je n'ai encore rien vu !

 

Oh belle contrée par delà l'océan capricieux !

Si loin de ma patrie, de mes terres et des miens,

Et pourtant la chaleur de ce peuple qui est tiens

Chasse au loin le regret de mon pays si précieux !

 

Définitivement ancrée dans la moderne Amérique,

Tu refermes derrière tes antiques murailles de pierres

Les racines de la Vieille France préservées t'étant si chères

Comme ton accent si particulier du français l'indique !

 

Québec, tu m'as attirée, tu m'as ravis et tu m'as conquise !

Hélas je n'ai qu'un an pour te parcourir et te découvrir,

Délai bien trop bref à mes yeux, alors que me caresse la brise,

Et je dresse mes yeux vers ce ciel flamboyant qui te vas à ravir !

 

du même auteur...